choisir son vin

Choisir son vin peut s’avérer être un vrai casse-tête! Ne pas aimer le vin n’est pas une tare mais peut être handicapant pour faire un choix pertinent. Lequel du vin blanc, du vin rosé ou du vin rouge se mariera le mieux avec votre menu? En tant que non expert, vous allez être attiré par des promotions qui n’en sont pas forcément ou bien craquer pour une magnifique étiquette. Voici quelques pistes pour vous y aider.

Où acheter son vin?

  • chez le producteur de vin: si vous habitez une région viticole, cela peut s’avérer un bon plan car il n’y a aucun intermédiaire donc un coût normalement moindre. Vous connaîtrez l’histoire, la provenance exacte du vin.
  • chez un caviste: vous bénéficierez des conseils pointus d’un spécialiste qui ciblera le vin en fonction de vos plats et de votre budget
  • en hypermarché: aujourd’hui, ils proposent de bons vins abordables ainsi que des «quinzaines du vin» qui réservent parfois de bonnes surprises. Il y en a pour tous les budgets.

Comment choisir son vin, quels critères?

  • le millésime: il s’agit de l’année de production. Les conditions climatiques conditionnent la qualité du vin; renseignez -vous au préalable à ce sujet pour avoir déjà une première idée.
  • Les grands crus: souvent un gage de qualité,ils sont une valeur sûre mais aussi un peu plus chers. Mais mieux vaut moins de quantité, mais une vraie garantie pour les papilles.
  • Si l’étiquette d’un vin n’est pas un critère sinon esthétique, la bouteille en elle-même peut en être un plus sérieux. Privilégiez toujours le verre au plastique et autres cartons.
  • Lisez bien l’étiquette, elle indique souvent les mets adaptés au vin en question. Elle vous donne aussi des indications sur la mise en bouteille : au domaine, par le récoltant et.ou encore bénéficiant d’un label reconnu comme AOC (appellation d’origine contrôlée). Ce sont des gages de qualité.

Quel prix pour le vin?

Le prix est souvent un élément décisif du choix du vin. Même s’il faut se méfier des prix trop bas, un vin bon marché ne signifie pas forcément piquette! A l’inverse, un prix élevé ne constitue pas un garantie totale. Donc le prix reste très relatif. Restez prudents et choisissez un prix moyen.

Quel vin pour quel plat?

Pratiquement toutes les bouteilles de vin partagent leurs recommandations sur leurs étiquettes. Si vous n’êtes pas connaisseur du tout, fiez-vous y les yeux fermés. Les tentatives d’innovation resteront l’apanage des spécialistes qui pourront se hasarder à des choix détonants!

En résumé on peut dire que:

  • le vin blanc est destiné aux poissons , crustacés et les viandes blanches ; les plus sucrés pour les desserts ou le foie gras
  • les vins rosés sont d’excellents apéritifs, servis frais mais accompagneront beaucoup de mets sans démériter; il est le roi incontesté des repas estivaux et des barbecues.
  • Les vins rouges mettront en valeur les gibiers et autres viandes rouges, ainsi que le fromage.

Ce sont des grands principes mais de multiples possibilités s’offrent à vous. A force de pratique et de connaissance, vous pourrez laisser s’exprimer votre originalité et votre audace.

Enfin, si vous en avez la possibilité, goûtez-le; c’est le meilleur moyen d’appréhender un vin.

Parfois, faire son choix à l’intuition ou parce que l’étiquette est fabuleuse peut être une réussite, mais gardez en tête les impératifs concrets et partez à la chasse au vin après avoir rapidement mais sûrement récolté quelques informations.

Et rappelez-vous qu’avec modération, toute fête est inoubliable.