Au plaisir gustatif

Envie de créer une start-up ? Quelques conseils pour sauter le pas !

Aux États-Unis, la création d’entreprise est beaucoup plus développée qu’en France. Les Américains sont moins frileux, ils n’ont pas peur de l’échec et n’hésitent pas à se lancer dans l’aventure. Dans notre pays, nous créons aussi des sociétés mais nous sommes plus prudents, moins innovants également. Pourtant c’est tellement enrichissant de créer sa boîte ! Et ce n’est pas l’équipe de Star Of Service qui vous dira le contraire. Dernièrement, j’ai lu plusieurs interview des fondateurs de StarOfService et j’ai été séduit par leur façon de faire, leurs idées et leur volonté d’y arriver.

Croire en son projet et s’investir

J’évoque le cas de cette société car je suis son activité depuis quelques mois. De plus, j’ai déjà fait appel à ses services. Dès le début, les trois fondateurs n’ont pas eu peur de se lancer. Et surtout, ils étaient persuadés que leurs prestations pouvaient intéresser les Français. Ils ont eu raison d’y croire même si ce ne fût pas toujours évident. Les gens ont été nombreux à essayer de les dissuader par exemple. Mais ils n’ont pas écouté ces remarques et ont tenté – avec succès – l’expérience de l’entrepreneuriat. Bien sûr, cela nécessite des études de marché, de trouver une idée solide, un projet ayant de l’avenir, d’avoir des fonds pour commencer … etc. Mais, cela s’avère aussi une formidable aventure.

La levée de fonds, une hypothèse à envisager

Avant de fonder sa start-up, il faut savoir que tout ne sera pas facile et que les difficultés peuvent être nombreuses. Néanmoins, il ne faut pas voir que le côté négatif car cela implique aussi de belles rencontres, professionnellement c’est un excellent tremplin et puis, cela permet d’apprendre à se construire. Et pour l’aspect financier, il existe une solution pour chercher de l’argent, que ce soit pour monter la société ou la développer : la levée de fonds. D’ailleurs, Star Of Service nous le montre ici, ce levier a vraisemblablement été efficace pour étendre son activité. Alors, si vous avez envie de devenir votre propre patron, n’écoutez pas les médisances, tentez le coup si votre projet est solide !

Laisser une réponse

*